recherche Publique Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

recherche Publique Privé

Message  robin gasnier le Ven 28 Mar - 12:42

"la recherche bipolaire publique/privée produira des résultats satisfaisants et une autorité publique forte l’encadrera."
Je suis d'accord sur l'autorité publique mais je ne pense pas que la conservation d'une recherche privée soit compatible avec la "garantie du droit à l’alimentation" :
L'indépendance des paysans est une condition sine qua none à la sécurité alimentaire et la recherche privée à toujours pour intérêt la dépendance de l'agriculteur (brevetisation du vivant, recherche en hybrides plutôt qu'en sélection massale, concentration des recherches sur les allogames, abandon des plantes à reproduction végétatives...)
De plus l'intérêt de la recherche privé va dans le sens et profite d'un état de nécessité des agriculteurs.
Pour moi, seule la nationalisation totale de la recherche pourrait permettre la sécurité alimentaire au niveau mondiale.

robin gasnier

Nombre de messages : 10
Age : 30
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 14/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: recherche Publique Privé

Message  Bpiquemal le Sam 29 Mar - 14:57

Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne la recherche sur les ressources vivantes directement utilisées par les paysans. Le vivant au sens propre appartient à tout le monde et les recherches qui s'y appliquent doivent aller dans le sens de l'intérêt général et non privé. Donc si j'ai bien compris tu es contre la recherche privée qui brevétise du vivant.

De la recherche privée me semble néanmoins nécessaire pour des activités connexes : de nombreux outils et techniques de séquençage de génomes ont été développées par des entreprises privées, et sont utilisées par des centres publiques qui gagnent un temps fou. De nombreuses innovations concernant le matériel agricole, des outils informatiqes de gestion d'exploitation et de la production ne concernent pas directement les resources vivantes et aident grandement les paysans. Il ne s'agit pas là de brevétiser du vivant puisque la finalité des brevets posés est une aide à la recherche ou à la production. Je pense que cette recherche privée là doit être maintenue.

Bpiquemal

Nombre de messages : 8
Age : 33
Localisation : Rennes/ENSAR
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum